Treilles, un village si paisible …

Nous créons ce site, personnel et rigoureusement indépendant de toute tutelle, sorte de  blog sans prétention, afin que soit véhiculé à propos du village de Treilles autre chose que les ragots, calomnies et infamies qui ont cours depuis quelque temps.
Je n’ai jamais fait mystère de mon positionnement en faveur de la municipalité en place, celle qui résultait des élections. Les événements dont il va être question n’ont pu que renforcer mon modeste et entier soutien au maire en place.

Cela fait 18 mois que la population de Treilles est prise en otage suite à un coup de force de « 7 mercenaires ».*
Lors des élections municipales de mars 2014 la population du village ** – 28242ieme commune de France par le nombre d’habitants et 244ieme du département de l’Aude – a renouvelé sa confiance au maire sortant avec enthousiasme, 60% des suffrages, pour la 4ieme fois :
– une commune bien gérée, un bilan flatteur, des projets en cours de réalisation, pour une commune qui a su conserver une certaine authenticité  et son charme dans un cadre remarquable des Corbières maritimes. Que souhaiter de mieux ?
Le tableau peut paraître idyllique et trop beau de nos jours, insolent peut être mais surtout indécent pour certains.
Bien-sûr l’unanimité n’existe pas et il est normal que les avis s’expriment et qu’existe une opposition. Celle ci est bien connue et parfaitement identifiée, ce qui ne l’a pas empêché de récolter une veste électorale magnifique. Les plus honnêtes d’entre eux, Intellectuellement s’entend (ça existe, j’en ai rencontré un !) ont même dit:
« – au moins y’a pas photo ».       ( j’en fus témoins le soir du dépouillement)

Mais il a fallu que la contestation vienne de la majorité elle même.
Enfin contestation n’est pas le terme approprié puisque la manoeuvre a été manifestement préparée avant l’élection par quelques uns.
Cela s’appelle alors « un coup fourré ».
Ne restait plus après l’élection qu’à compléter la bande pour former une nouvelle majorité au sein du conseil municipal et pouvoir bloquer toute décision et action, c’est à dire recruter des individus qui  pour la plupart n’auraient jamais été élus s’ils ne s’étaient inscrits sur la liste du maire sortant.
….
« – Quoi, vous voulez faire allusion à un minimum de gratitude et un peu d’honnêteté ? Mais vous êtes obscène Monsieur! »
…..
Tout ceci est ce que nous sommes en droit de supposer au regard des événements.
C’est donc à une duperie électorale que se seraient livrés les membres de la bande des 7, avec préméditation pour certains.
Le fait qu’aucun d’entre eux n’ai songé à démissionner, bien au contraire, tend à confirmer la tromperie.
L’attitude honnête d’un élu en cas de désaccord irrémédiable, comme on cherche à nous le faire croire, est la démission, une règle démocratique n’en déplaise à ceux dont les méthodes ne le sont pas.
Dès lors la manœuvre visant à déstabiliser le maire et le neutraliser coûte que coûte devient une évidence.
Reste à découvrir les véritables raisons de l’acharnement dont font preuve les instigateurs de la situation et qu’elles peuvent être leurs motivations?
Ne s’agirait il pas de stratégies personnelles et, ou, vengeresses  dont les conséquences pour le village ne leur importent nullement ?
Soyons tranquilles le dessous des cartes finit toujours par ressortir et certaines complicités pourraient connaître des lendemains amers. Nous l’espérons. Le plus vite sera le mieux.

Nous savons par contre qu’il n’y a rien à attendre de la bande de pokemons qu’ils ont constituée, pour  espérer quelque inflexion  intelligente et honnête – intellectuellement s’entend -. Véritables fantômes, ils n’apparaissent plus ( nous ne le regrettons pas )ne s’expriment pas. Ont ils encore un droit de réflexion … ?
Leur seule raison d’être : voter au conseil municipal selon la consigne du « gourou ».
(N’a t on pas vu l’un d’eux changer son vote sur le choix d’un devis après que le « chef » ait exprimé le sien, sans honte)
Des carpettes ? Pour quelles promesses ?
Toutefois pour le 11 novembre grand changement stratégique de la part du maître à penser, prélude à une nouvelle tactique ou plutôt une tentative de provocation comme nous avons pu le constater ? Tous présents les pokemons ! seul le maître s’était dispensé.
Toujours la même technique, pousser les autres et rester en retrait. Lui, il pense.

Racolage, provocation, manœuvre d’intimidation***, calomnie, bluff…
Autant de procédés dignes  d’aventuriers qui tentent un passage en force.
Détruire, affaiblir, salir et faire douter, tous les moyens seront bons pour ce faire.
L’intérêt du village et de ses habitants, aucune importance, au mieux nous leur servons d’alibi.
Ils ont réussis avec brio à plomber l’ambiance et empoisonner l’atmosphère du village déjà polluée par les divisions habituelles et saisonnières.(les périodes électorales). Désormais c’est permanent !

À suivre…..

P.Lelievre

*bien d’autres titres de films seraient susceptibles de convenir.

**180 habitants au recensement de 2009 (135 en 1990) sans doute près de 220 aujourd’hui et 274 inscrits sur la liste électorale en 2014   -source cartesfrance.fr –

***curieux comme depuis quelques temps certains pneumatiques de voitures ne résistent pas aux coups de couteaux ou de tourne vis. Décidément la qualité des pneus n’est plus ce qu’elle était, le made in China sans aucun doute!